La voie de Saint Gilles en randonnée

La décision en ce qui concerne la destination et le trajet d’une randonnée doit se faire avec attention en se basant sur le genre de périple que l’on souhaite faire. Pour ceux qui ont l’habitude de cette activité et qui veulent en tirer le plus d’avantages possibles, il est par exemple possible de parcourir la voie de Saint Gilles connu sous le chemin de Regordane. Etant une des randonnées les plus connues, elle permet à la fois d’admirer un très joli paysage et de développer sa passion pour cette activité grâce à ces divers obstacles.

Présentation du périple

Si la voie de Saint Gilles est autant appréciée par les randonneurs, c’est avant tout pour sa réputation. Etant inscrit sur le Topoguide qui était destiné aux passionnés de randonnée ainsi que sur le GR, ce trajet présente toutes sortes d’intérêt. Il s’agit en l’occurrence d’un sentier qui part de Puy-en-Velay et qui ne se termine qu’à Saint Gilles du Gard. En tout, le trajet fait dans les 240 kilomètres et ne tarit pas de jolis paysages et d’obstacles qui viennent rendre la randonnée encore beaucoup plus agréable que ce qu’elle est déjà.

Les différents endroits à apprécier durant la randonnée

En partant de Lagogne, la première escale se fait à La Bastide Puylaurent qui est située à seulement 23,5 kilomètres du point de départ. Cela permet de découvrir le Chemin de Stevenson, le lac D’Auradou, le Château de Luc, le Golf de la Bastide Guérin et enfin la voie de Régordane. De là, il est possible d’aller de La Garde à Génohlac tout en passant par Guérin. Le trajet est de 20,5 kilomètres avec autant de lieux à visiter que durant la première escale. Il y a par exemple le pont Saint-Jean, la place de l’Ormeau et encore bien d’autres.

randonnee1

Connaitre la vitesse de marche pour une randonnée

coz

Réaliser deux randonnées en une fois à travers le Grand Colon